Relecture mémoire
Relecture mémoire, une double correction
24 février 2018
Amener ou apporter, avoir des bras ou des jambes
« Amener » ou « Apporter », Avoir des bras ou des jambes ?
26 mars 2018
Tout voir

«Quelque ou quelques» : N’hésitez plus !

Quelque ou quelques n'hesitez plus

Quelque ou quelques ? Comment choisir ?

 

« Il a emménagé il y a quelques années » ou « cela fait quelque dix années qu’il a emménagé ». Attention à ne pas vous tromper. Les deux orthographes existent, mais il ne faut pas les confondre.

Placé devant un adjectif numéral, tel que « dix », « cinquante », etc., « quelque » devient un adverbe et en tant que tel, reste invariable. On pourrait le remplacer pas « environ » ou « à peu près ». « Il a quelque trente ans ».

Devant un nom, il est adjectif et donc s’accorde. Dans ce cas-là, il signifie « plusieurs ». « Quelques livres sont à votre disposition sur l’étagère. » Mais attention, si le nom est au singulier : « Quelque avis que vous ayez, exprimez-le. »

 

« De quelque mot profond tout homme est le disciple«  Victor Hugo

 

Les exceptions qui confirment la règle

 Certaines expressions sont invariables :

  • Quelque temps, en quelque sorte
  • Quelque chose, quelque part
  • Quelquefois (en un seul mot)

De même « quelque » garde son singulier devant « peu » : « Je me suis quelque peu ennuyé à cette soirée. »

 

Pourquoi faire simple quand…

Devant un adjectif ou un adverbe eux-mêmes suivis de « que » – « Quelque doués qu’ils soient, ils doivent suivre le programme. » – « quelque » ne prend pas de « s ».

Lorsqu’il est placé après un numéral qui exprime un chiffre rond augmenté d’un nombre imprécis d’unités, il semble logique de considérer « quelque » comme un adjectif. On peut, par exemple écrire : « il a reçu trois cents euros et quelques » (trois cents et quelques euros).

Enfin, si « quelque » précède un nom lui-même suivi de « que », il pourra s’accorder au pluriel. Vous noterez ainsi « quelques grands soulagements que vous en ressentiez, restez vigilants. »

 

Quel que, quels que… l’accord parfait

Écrit en deux mots et suivi d’un verbe – en général l’auxiliaire « être » – « quel que » s’accorde en genre et en nombre. « Quel que soit votre plaisir, n’en oubliez pas votre devoir. » « Quelles que soient vos affinités, je vous demande de changer de place. »

Le tout est de bien analyser votre phrase. C’est la clé pour ne pas faire d’erreur.

Vous avez encore des doutes ? Vous aimeriez un regard extérieur sur votre écrit ? Faites appel à des spécialistes de l’orthographe comme nous.

Nathalie DEBERDT
Nathalie DEBERDT
Correctrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *