Amener ou apporter, avoir des bras ou des jambes
« Amener » ou « Apporter », Avoir des bras ou des jambes ?
26 mars 2018
un demi s'il vous plait
Un « demi » s’il vous plaît ! Accord ou pas d’accord… Comment savoir ?
31 mars 2018
Tout voir

« Appeler », un verbe qui appelle à la vigilance

Appeler, un verbe qui appelle à la vigilence

« Si la nature s’appelle providence, la société doit s’appeler prévoyance. » Victor Hugo.

Doubler ou non le « l » ? Un rappel simplissime

Appeler, donne « j’appelle » ou « j’appèle » ? Il n’est pas rare qu’au moment d’écrire ce verbe on s’emmêle un peu les pinceaux sur  son orthographe. Quand dois-je ou non doubler la consonne ? Qu’est-ce qui peut m’aider à m’y retrouver ?

Personnellement, je m’appuie sur un moyen mnémotechnique simple. En effet, tout le monde sait écrire une « maisonnette », n’est-ce pas ? Alors pourquoi ne pas vous servir de ce mot pour vous souvenir de l’orthographe du verbe appeler ?

De la même façon que le son « ette », le son « elle », demande de doubler la consonne. Il faut donc écrire « j’appelle » et non pas « j’appèle » ou « j’appele ». Lorsque vous entendez le son « èle », pensez à « ette » et le tour est joué. Vous pouvez aussi tout simplement vous rapprocher du pronom personnel « elle ». C’est la même prononciation.

Par contre, chaque fois que vous entendez « eulé », comme dans « appeler », vous ne changez rien au verbe.

Une conjugaison qui combine les deux

Donc, si vous conjuguez ce verbe, vous aurez une alternance entre la consonne simple ou doublée. Là encore, une petite astuce. Le nombre de « l » est à l’opposé du nombre de personne.

Les personnes du singulier (je, tu, il) demandent deux « l », alors que les personnes du pluriel ne prennent qu’un « l » : Tu appelles, vous appelez.

D’autres verbes 

Il est entendu que cette règle s’applique pour tous les verbes dont la terminaison à l’infinitif se fait en « eler », tels : bosseler, carreler, museler, ensorceler, renouveler… Et bien d’autres, plus ou moins usités.

De la même manière vous doublerez ou non le « t », dans les verbes en « eter », comme jeter (rejeter, surjeter…)  voleter, breveter, cacheter (décacheter), piqueter, projeter…

Attention au nom

Il ne faut pas confondre le verbe et le substantif. Ce dernier s’entend bien « èle » ou « elle », mais ne prend pas de « e » final. On écrit donc un « appel ».

 

Vous avez compris la règle, mais il y en a d’autres sur lesquelles vous hésitez ? Faites donc appel à des professionnels de l’orthographe, tels que les membres de Points-et-Virgules. Vos écrits seront relus et corrigés.

Nathalie DEBERDT
Nathalie DEBERDT
Correctrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *