Pour donner à votre lecteur l’envie de vous lire, soyez pertinent

Une mauvaise communication écrite vous dévalorise
5 octobre 2020
Des goûts et des couleurs… Comment accorder les adjectifs
20 octobre 2020
Tout voir

Pour donner à votre lecteur l’envie de vous lire, soyez pertinent

Avant toute chose, gardez à l’esprit que vous ne rédigez pas pour vous, mais bien pour votre lecteur à qui vous voulez vendre votre écrit, votre savoir-faire. Et cela exige de répondre à certaines de ses exigences.

  • Ainsi, il voudra comprendre rapidement et sans effort particulier.
  • Pas question de relire le texte deux fois pour en saisir le sens ! Les réponses à ses questions doivent être immédiatement accessibles.
  • Il doit être informé sans ambiguïté pour se décider rapidement.

Ainsi pour être efficace et atteindre votre but, soyez précis et surtout, faites en sorte d’apporter votre contenu sur un plateau. Votre lecteur doit vous lire sans ennui, avec une certaine fluidité.

Communiquer, cela se joue à deux

Il ne s’agit donc pas simplement d’écrire, mais bien d’échanger. Si vous désirez partager des informations, vous devez tenir compte de la capacité de réception de la personne à laquelle vous vous adressez. C’est-à-dire, son niveau de concentration.

Mais celui-ci peut varier en fonction de différents facteurs sur lesquels vous n’aurez pas la main. En effet, un lecteur sera peut-être à même de vous comprendre le matin, lorsqu’il est frais et dispo ; mais qu’en est-il juste après le repas de midi, ou à l’approche du week-end ? Si vos écrits sont ardus, il reportera leur lecture à plus tard.

Soyez clair et concis !

D’où l’importance de bien s’exprimer. Et cela demande un effort particulier… de votre part. N’attendez pas que l’on vous comprenne de but en blanc. Rédigez de façon claire, aérée, mettez des listes à puce, laissez de la place pour une « respiration visuelle ». Allez de A à Z sans détour. Les méandres dispersent l’attention et n’apportent en général rien de concret. Ne faites pas de remplissage. Contentez-vous de dire ce qui est important, sans toutefois en oublier en route.

Mettez-vous à la place de votre lecteur et demandez-vous si ce que vous avez écrit se comprend aisément. Si vous-même hésitez sur une tournure de phrase, qu’en sera-t-il pour lui ? Et cela compte aussi pour le contenu.

Un texte complexe sera ressenti comme médiocre et votre image en pâtira. En effet, comment convaincre lorsque l’on n’est pas précis ?  

Un bon texte se relit plusieurs fois. Mais il arrive qu’un regard extérieur soit indispensable, pour peaufiner un écrit. Donner un texte à relire à une tierce personne, c’est s’offrir un regard extérieur qui peut changer la donne. N’hésitez pas. Nous pouvons apporter à votre texte les dernières corrections qui le rendront réellement impactant.  

Nathalie DEBERDT
Nathalie DEBERDT
Correctrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.