incipit
Incipit, définition, début d’un manuscrit et clé d’un roman
23 août 2017
Prête-plume ou relecteur correcteur il faut choisir
21 février 2019
Tout voir

Incipit romanesque, comment écrire un bon début de livre ?

incipt romanesque

Incipit romanesqueL’incipit romanesque a cela d’important, qu’il a le premier rôle. Il doit permettre au lecteur de découvrir les éléments essentiels du livre. Et surtout, il a pour objectif de donner envie au lecteur de poursuivre sa lecture. Comme vous le verrez dans quelques-uns des meilleurs incipit ci-dessous, il n’y a pas une unique bonne façon de débuter un roman. Surtout, ne soyez pas ennuyeux, mettez du mouvement, du rythme.

L’incipit romanesque :  plusieurs choix s’offrent à vous

Quoi qu’il en soit, vous pouvez commencer par un :

Flashback

Également nommé analepse, il s’agit d’une technique littéraire que les écrivains utilisent lors du démarrage d’une histoire. Cela permet d’ajouter une atmosphère dramatique ou du suspense ou encore d’offrir au lecteur des informations importantes.

  • Le narrateur raconte un autre personnage sur des événements passés
  • L’auteur rêve d’événements passés
  • L’écrivain réfléchit aux événements passés, révélant l’information seulement au lecteur
  • Il lit une lettre qui rappelle une époque antérieure

Début d’histoire classique 

  • Ce sont quelques mots rédigés juste avant le moment où va se dérouler l’élément perturbateur.
  • Rappelons-le, l’élément perturbateur est indispensable puisqu’il déclenche l’histoire. C’est l’événement qui fixe le sens de la quête du ou des personnages principaux.

In medias res ou incipit dynamique

du latin « au milieu des choses ». C’est une technique narrative qui fait commencer le récit au cœur de l’intrigue.

Exemple tiré de Thérèse Desqueyroux, François Mauriac

L’avocat ouvrit une porte. Thérèse Desqueyroux, dans ce couloir dérobé du palais de justice, sentit sur sa face la brume et, profondément, l’aspira. Elle avait peur d’être attendue, hésitait à sortir. Un homme, dont le col était relevé, se détacha d’un platane, elle reconnut son père.

L’avocat cria : « Non-lieu » et, se retournant vers Thérèse :

« Vous pouvez sortir, il n’y a personne. »

Elle descendit des marches mouillées. Oui, la petite place semblait déserte. Son père ne l’embrassa pas, ne lui donna pas même un regard ; il interrogeait l’avocat Duros qui répondait à mi-voix, comme s’ils eussent été épiés. Elle entendait confusément leurs propos…

Flashforward 

Appelé également prolepse, c’est le contraire du flashback. L’objectif est de positionner une fraction achronique de l’histoire afin de provoquer chez le lecteur une question et engager dès le début une mécanique à suspens.

incipt romanesqueIncipit romanesque : exemples

À la recherche du temps perdu Marcel Proust

Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n’avais pas le temps de me dire : « Je m’endors. » Et, une demi-heure après, la pensée qu’il était temps de chercher le sommeil m’éveillait ; je voulais poser le volume que je croyais avoir dans les mains et souffler ma lumière…

L’Amant, Marguerite Duras

« Un jour, j’étais âgée déjà, dans le hall d’un lieu public, un homme est venu vers moi. Il s’est fait connaître et il m’a dit : « Je vous connais depuis toujours. Tout le monde dit que vous étiez belle lorsque vous étiez jeune, je suis venu pour vous dire que pour moi je vous trouve plus belle maintenant que lorsque vous étiez jeune, j’aimais moins votre visage de jeune femme que celui que vous avez maintenant, dévasté. »

Eugénie Grandet Balzac

Il se trouve dans certaines provinces des maisons dont la vue inspire une mélancolie égale à celle que provoquent les cloîtres les plus sombres, les landes les plus ternes ou les ruines les plus tristes. Peut-être y a-t-il à la fois dans ces maisons et le silence du cloître et l’aridité des landes et les ossements des ruines…

J’ai quinze ans et je ne veux pas mourir Christine ARNOTHY

L’arrivée de Pista, ce soir-là, nous apparut comme une délivrance. La nuit était presque tombée, mais nous ne savions pas ce qui était la nuit, ni ce qui était le jour, enterrés que nous étions dans cette cave moisie d’un immeuble en bordure du Danube.

Voyage au bout de la nuit  Louis-Ferdinand CÉLINE

Voyager, c’est bien utile, ça fait travailler l’imagination, Tout le reste n’est que déception et fatigues. Notre voyage à nous est entièrement imaginaire. Voilà sa force. Il va de la vie à la mort. Hommes, bêtes, villes et choses, tout est imaginé. C’est un roman, rien qu’une histoire fictive. Et puis d’abord tout le monde peut en faire autant. Il suffit de fermer les yeux. C’est de l’autre côté de la vie.

Céline utilise un style très oral presque cru et nous remarquons à quel point cet incipit est déroutant pour le lecteur.

La Modification Michel Butor

« Vous avez mis votre pied gauche sur la rainure de cuivre, et de votre épaule droite vous essayez en vain de pousser un peu plus le panneau coulissant. »

Central Park Guillaume Musso

D’abord le souffle vif et piquant du vent qui balaie un visage.

Le bruissement léger des feuillages. Le murmure distant d’un ruisseau. Le piaillement discret des oiseaux. Les premiers rayons du soleil que l’on devine à travers le voile de paupières encore closes.

Puis le craquement des branches. L’odeur de la terre mouillée. Celle des feuilles en décomposition. Les notes boisées et puissantes du lichen gris.

Plus loin, un bourdonnement incertain, onirique, dissonant.

 

incipt romanesque En conclusion

Le début de l’histoire crée une tension chez le lecteur, il lui procure une sensation et ce besoin d’en savoir davantage. Donc de poursuivre sa lecture.

Avant tout, je vous propose de bien suivre ces exemples et procédés. Et, si vous avez besoin d’une agence littéraire pour vous accompagner aussi bien pour le début de votre livre, que le milieu ou encore la fin, n’hésitez pas à nous contacter.

Maguy DUBOUSQUET
Maguy DUBOUSQUET
Sur le web, laissez une empreinte profonde. Une accro de l'écriture, une mordue du marketing internet et de la communication. Parce qu'en 20 ans de métier, la communication évolue très vite !

2 Comments

  1. Brice B dit :

    Ca fait presque trois ans que je travaille avec vous. Vous reprenez mon manuscrit, chacune sa spécialité et sa sensibilité, lui apportant les corrections nécessaires, la mise en forme ainsi qu’un éclairage fort à propos quant au sens, les temps, les lourdeurs …
    Votre nouveau site illustre tout l’éventail de votre savoir faire et votre domaine de compétences. C’est pour moi l’occasion de vous remercier et vous féliciter pour ce nouvel élan dans votre avenir professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *