Pourquoi et comment écrire pour les médias sociaux ?

Comment écrire des blogs pour le référencement ?
27 mai 2020
Tout voir

Pourquoi et comment écrire pour les médias sociaux ?

Les médias sociaux sont l’un des outils marketing les plus puissants de votre arsenal.

Leur usage est devenu une activité quotidienne pour des millions de personnes dans le monde : 1,96 milliard pour être exact. On estime qu’à elle seule, 81 % de la population américaine utilisent une sorte de profil de médias sociaux. Depuis que le premier iPhone est devenu disponible en 2007, il semble que les adolescents et les adultes ont toujours un téléphone à la main. Cette immersion profonde conduit souvent à des problèmes et n’est pas exempte de connotations négatives, bien sûr, mais ses capacités à connecter des personnes du monde entier en fonction d’intérêts mutuels, à fournir les dernières nouvelles à la seconde près ou encore de permettre à Amazon d’offrir une expédition de deux jours, l’emportent considérablement sur les désagréments.

La technologie n’a pas ralenti et ne montre aucun signe de fatigue. Soyons honnêtes, qui aurait pensé que quelqu’un inventerait un jour un casque nous permettant de visualiser des scènes virtuelles comme si elles étaient juste devant nous ? 

Nul ne sait jusqu’où s’arrêtera la technologie, mais comprendre que les médias sociaux seront présents jusqu’à ce qu’Armageddon nous frappe, n’est pas une surprise. Ils sont l’outil marketing numéro un de tous les commerçants.

À quelle fréquence chargez-vous une page Web qui ne comporte pas d’annonce ? La réponse est probablement : Jamais. Les médias sociaux sont la clé d’un marketing d’entreprise réussi. L’objectif final d’une société est de générer du trafic vers leurs sites Web et d’amener les consommateurs à acheter leurs produits. Même s’ils n’achètent rien initialement, le programme marketing est toujours présent. Le client est informé de l’entreprise et peut potentiellement la promouvoir autour de lui via, devinez quoi ? Les médias sociaux.

Les réseaux sociaux, le meilleur outil marketing ?

Les gens passent en moyenne près de neuf heures par jour sur les réseaux sociaux. Ils apprennent ce qui est chaud et nouveau en vérifiant constamment leurs téléphones. Il est même possible de placer des annonces qui défilent lorsqu’un utilisateur veut regarder une vidéo, écouter de la musique ou utiliser une application. Vous n’avez pas besoin de publicités télévisées coûteuses ou imprimées.

Si vous accédez à une grande plateforme de médias sociaux, il y a généralement au moins une page dédiée à la marque d’une entreprise. Ne pas avoir de page de site Web comme outil de marketing est presque inconnu à notre époque, même pour les petites entreprises familiales. Celles qui n’utilisent pas les médias sociaux perdent des clients potentiels chaque seconde. Une page est également incroyablement facile à configurer. Facebook offre à chacun la possibilité de créer une page communautaire centrée sur le produit particulier d’une entreprise. Vous pouvez configurer des liens, des flux en direct et des forums de discussion, afin de rester connecté avec un consommateur.

Cela ne s’arrête pas là. Instagram a maintenant une nouvelle fonctionnalité : une page peut définir un lien direct vers un produit annoncé dans l’image elle-même. Cela fait monter le prix et permet un achat immédiat. Twitter peut mettre en avant presque n’importe quel sujet populaire avec l’utilisation de hashtags. Toute personne qui en recherche un en particulier verra apparaître toutes les pages du site qui ont utilisé la phrase.

Buts et objectifs

Une fois que vous aurez une bonne idée de qui est votre public, vous devrez ensuite identifier les objectifs clés sur lesquels devront porter vos efforts de marketing sur les réseaux sociaux. Qu’espérez-vous réellement réaliser avec votre stratégie ?

Les principaux objectifs de la plupart des programmes de marketing des réseaux sociaux des PME sont les suivants :

  • Renforcer la notoriété de la marque (74 %)
  • Obtenir du trafic sur le site Web (53 %)
  • Générer des leads (41 %)

Budgétisation

Une fois vos objectifs définis, vous devez ensuite déterminer les sommes que vous pouvez allouer à votre stratégie de marketing sur les réseaux sociaux.

La part du budget marketing global consacrée aux médias sociaux devrait passer d’environ 10 % en moyenne à près de 25 % au cours des 5 prochaines années.

La part de votre budget que vous allouerez aux médias sociaux dépendra de nombreux facteurs. Peut-être devrez-vous obtenir l’adhésion des responsables, ou peut-être votre budget est-il limité parce que vous êtes une petite entreprise. Détailler vos dépenses potentielles vous montrera (ou à votre patron) où va tout l’argent.

Vous aurez besoin de suffisamment de fonds pour investir dans :

  • Le contenu de votre campagne
  • Les promotions sociales payantes
  • Les outils de gestion des médias sociaux
  • Les efforts d’engagement communautaire
  • Les outils d’analyse

Ressource et consolidation d’équipe

Les recherches montrent que même si le développement d’une stratégie de médias sociaux est plus difficile pour les petites entreprises, les plus grandes doivent également relever des défis importants pour obtenir suffisamment de ressources internes pour y arriver. Si elles atteignent leur but, c’est probablement parce que les PME sont plus ouvertes à l’idée d’externaliser pour constituer leurs équipes.

Votre grande décision ici est de décider si votre personnel interne dirigera votre stratégie de marketing sur les médias sociaux ou si vous externaliserez le travail. Vous pouvez exploiter une combinaison des deux – il est facile de trouver des indépendants qui géreront vos comptes sociaux sur différentes plateformes ou, mieux encore, vous pouvez solliciter notre agence. Trouver quelqu’un qui développera vos campagnes sociales qui s’adressent à votre public cible est une tâche très importante.

Certains de vos impératifs de marketing sur les réseaux sociaux seront plus faciles à mettre en place à l’aide d’outils – par exemple, PicMonkey et Canva sont des outils de retouche photo que vous pouvez employer pour créer vos publications visuelles.

Quelques outils pour simplifier les campagnes sur les réseaux sociaux pour vous ou votre équipe :

  • Outils d’agrégation de blogs – Utilisez un dispositif comme Feedly pour regrouper tous vos flux de blog en un seul endroit. Sélectionnez facilement du contenu à partager avec votre public à partir d’une seule plateforme.
  • Outils d’automatisation des médias sociaux – Utilisez Hootsuite, Buffer ou autre et planifiez la diffusion de vos publications sociales à des moments optimaux. Ils vous aideront également à analyser vos résultats.
  • Outils de suivi social – Utilisez ManageFlitter ou FollowerWonk pour identifier et suivre votre public cible.

Il était une fois les plateformes professionnelles

Alors que les trois plateformes que nous avons mentionnées sont destinées à une utilisation plus décontractée, des sites Web comme LinkedIn et WordPress offrent un meilleur cadre professionnel. LinkedIn permet à une personne ou à une entreprise de créer un profil en ligne avec amplement d’espace pour commercialiser son choix. Le tout est de se connecter avec d’autres sociétés similaires et les personnes qui leur sont associées. En même temps, il est possible de publier des informations sur les innovations commerciales et donner des nouvelles de l’entreprise. C’est beaucoup plus restreint qu’un endroit comme Facebook, mais la plupart des demandeurs d’emploi potentiels utilisent ses méthodes de connexion.

WordPress est un site de blog populaire où les novices et les professionnels peuvent partager leurs opinions et leurs réalisations. En vous inscrivant, il est possible de créer une page personnalisée avec accès à toutes les pages qui partagent les idées commerciales d’une entreprise. Cela permet un engagement actif avec les consommateurs potentiels. 

La réalité du marketing

Lorsque vous êtes en ligne, il y a toujours un nouveau consommateur à rechercher et un nombre infini de consommateurs à la recherche de produits ou de services comme le vôtre. Les résultats de recherche infinis offrent chaque jour des millions d’options pour la nourriture, les vêtements et autres nécessités de la vie, et vos articles pourraient en faire partie. Ne pas être engagé dans le monde des médias sociaux est la pire forme de marketing. La dure vérité est que si vous voulez que votre entreprise réussisse, vous devez entrer dans l’arène et montrer votre force.

Quel contenu publier et à quel moment ?

Une fois que vous savez qui va exécuter vos campagnes et quels outils ils utiliseront pour tout créer, il est temps de rechercher :

  • Le contenu de votre campagne (Qu’est-ce qui résonne avec votre public ?)
  • Votre stratégie d’affichage

Vos campagnes sur les réseaux sociaux impliqueront probablement le recours à une combinaison entre votre propre contenu natif et le partage de celui des autres.

Pour cela, vous devrez passer du temps à trouver des articles de blog, des mèmes et d’autres contenus sociaux à partager. Vous pouvez le faire en utilisant un outil comme Buzzsumo ou en suivant les groupes sociaux et les listes liés à votre créneau. Vous devez également prendre ce temps pour identifier les types de contenu qui génèrent la meilleure réponse de votre public cible.

Puis, recherchez votre stratégie de publication – à quelle fréquence devez-vous publier et sur quelles plateformes ?

Des recherches menées par Hubspot ont révélé que les meilleurs moments pour publier sur Facebook sont :

  • 15 h le mercredi
  • 12 h-13h les samedis et dimanches
  • 13 h-16h les jeudis et vendredis

La fréquence à laquelle vous devez publier votre contenu dépendra également de votre plateforme.

Bien choisir vos plateformes

Saviez-vous que l’utilisateur moyen des médias sociaux possède cinq comptes ?

Si vous voulez cibler efficacement votre public, vous voudrez l’atteindre sur plusieurs réseaux différents – mais cela dit, vous ne prévoyez pas une présence sur chaque plate-forme. Vous êtes limité par votre temps et vos ressources, vous ne voulez donc pas vous étirer de toutes parts.

Avoir un profil social qui n’a pas été mis à jour depuis six mois semble moins professionnel que de ne pas avoir de profil social du tout, alors choisissez soigneusement vos plateformes.

De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors du choix des plates-formes sociales adaptées à votre entreprise :

Tenez compte de l’objectif de chaque plate-forme et de sa relation avec vos objectifs commerciaux – Facebook est idéal pour fidéliser la marque, par exemple, tandis que LinkedIn est le meilleur pour le développement commercial B2B. Vous voudrez également repenser la démographie de votre public cible pour vous aider à choisir les plateformes les plus intéressantes.

Production de contenu

Votre stratégie de médias sociaux nécessitera un mélange de contenu pour réussir, vous devrez donc développer un processus pour créer ce contenu et maximiser sa valeur.

Si vous souhaitez asseoir les performances optimales de votre contenu, assurez-vous que c’est :

  • Visuel – Saviez-vous que le contenu visuel est 40 fois plus susceptible d’être partagé sur les réseaux sociaux que les autres types de contenu ? Inclure des images dans vos publications sur les réseaux sociaux est l’une des meilleures pratiques du marketing sur ces derniers.
  • Émotionnel – La plupart des marques hésitent à partager quelque chose de polarisant ou leurs opinions. Pourtant c’est le type de contenu qui entre le plus en résonance avec les gens sur les réseaux sociaux. Créez du contenu qui évoque la crainte, l’excitation ou l’amusement pour encourager l’engagement et le partage.
  • Utile – Les gens aiment partager du contenu qu’ils jugent utile ou éducatif pour les autres. Une étude de Berger et Milkman a révélé que les gens aiment partager de tels contenus, pour l’auto-assistance et pour les échanges sociaux. Alors, trouvez un moyen d’offrir quelque chose de valeur à vos abonnés sociaux. Créez un contenu social convaincant et développez une stratégie puissante pour le promouvoir.

7 facteurs qui contribuent au contenu viral

  1. Évoquez des émotions très excitantes.

Une étude intitulée « Qu’est-ce qui rend le contenu en ligne viral », par Jonah Berger et Katherine Milkman de l’Université de Pennsylvanie, a analysé près de 7 000 articles du New York Times. Ils ont noté qu’un facteur clé parmi les articles viraux était d’évoquer des « émotions à forte connotation », les contenus ont interpellé les lecteurs, les ont inspirés, excités ou amusés. Ils étaient évidemment plus susceptibles d’être partagés qu’un contenu qui affichait le simple contentement ou de la tristesse.

Fait intéressant, le contenu évoquant des émotions négatives telles que la colère et l’anxiété était également très partagé. Indépendamment du positif ou du négatif. Votre public partagera du contenu qui provoque une réponse émotionnelle passionnée. Prendre une position claire et faire des déclarations sans vergogne donne au lecteur la possibilité de prendre parti, puis de partager ce qui résonne en lui. Assurez-vous d’inclure des histoires, des métaphores et des adjectifs.

  1. Pratique.

Avez-vous des appels à l’action clairs ? Le contenu utile, éducatif et pratique est plus susceptible d’être partagé. L’étude de Berger et Milkman a noté que les gens aiment partager du contenu utile pour des raisons altruistes (pour aider les autres), le développement personnel et les échanges sociaux (pour générer la réciprocité).

C’est pourquoi les articles « comment faire » continuent de bien fonctionner et que les infographies sont devenues beaucoup plus populaires. Rendez votre contenu pratique, donnez à vos lecteurs des stratégies claires qu’ils peuvent appliquer immédiatement.

  1. Lisibilité.

Le contenu viral est lisible. Le vôtre peut inclure les informations les plus révolutionnaires, il restera inutile s’il n’est pas clair. Exécutez votre travail à travers un test de lisibilité. Pour plaire au plus grand public, votre contenu doit viser un niveau de compréhension accessible.

Mais rappelez-vous, rendre votre contenu simple ne signifie pas simplifier votre contenu. Si votre score de lisibilité est trop élevé, vous pouvez le réduire en utilisant des mots courants et familiers plutôt qu’académiques et complexes, et en observant la quantité de mots que vous utilisez par phrase.

  1. Utilisez des mots puissants dans votre titre et votre introduction.

C’est un combat pour amener les gens à cliquer sur votre titre, et une autre bataille pour les faire lire. L’insertion de mots clés dans votre titre et votre introduction enverra votre harpon plus profondément au cœur de votre public et le fera passer à l’article. Les mots puissants recèlent un déclencheur émotionnel et attirent l’attention du lecteur. Aaron Haynes, de Rise Digital, recommande d’écrire 7 à 10 titres pour chaque élément de contenu, d’insérer des mots forts, de réorganiser, de simplifier, puis de réduire à votre meilleur.

Décomposez votre travail avec des sous-titres ou des listes et mettez en évidence les points importants en gras. Vous avez peut-être remarqué du contenu viral utilisant une police plus grande pour leur introduction. C’est visuellement attrayant, essayez-le. Ne négligez pas la lisibilité et les images, éloignez-vous des photos à bas prix et du texte encombré.

Faites de votre « merci » une question – Le « merci » est puissant

  1. Digne de confiance.

Les publics partageront du contenu crédible. Vous pouvez renforcer la confiance dans votre contenu en mentionnant des experts dans votre domaine et en citant des statistiques et des sources. Alors que les histoires personnelles sont un excellent moyen de tisser des liens avec les gens, la sauvegarde des histoires avec des sources supplémentaires donne de la fiabilité.

Citer un expert éminent peut également augmenter les chances de devenir viral s’il partage votre travail avec son public. Le blogueur Mike Wallagher tend la main aux influenceurs avec des questions à inclure dans un élément de contenu ou des liens vers leur travail publié. Les experts apprécient l’exposition et partagent à maintes reprises du contenu lorsqu’ils sont présentés.

  1. Attrait visuel.

Les visuels sont souvent négligés lorsqu’il s’agit de créer du contenu, non seulement avec des images, mais aussi avec la typographie et la mise en page. L’ajout d’une photo à votre tweet peut augmenter les retweets de 35 % ; Les publications Facebook avec une image ont un taux d’interaction de 87 % contre 4 % à partir d’un simple lien.

  1. Publiez votre contenu aux heures de pointe.

Tout aussi important que ce que vous publiez, est le moment où vous publiez. Les recherches de Buzzsumo indiquent que le lundi et le mardi sont les meilleurs jours pour partager votre contenu. Le blog moyen reçoit plus de trafic vers 11 h. Il vaut mieux envoyer les e-mails de promotion aux consommateurs, pour les campagnes de marketing par emailing, entre 19 h et 22 h.

Les week-ends sont également un moment populaire pour l’affichage. Une bonne stratégie consiste à publier le lundi ou le mardi, puis à promouvoir votre pièce à nouveau au cours du week-end.

En ce qui concerne la mise en page de votre contenu, les gens ont du mal à lire de longs paragraphes. Des textes plus petits avec plus d’espace blanc environnant sont mentalement moins « encombrants ».

Vente et réseaux sociaux

Le marketing sur les réseaux sociaux ne concerne pas uniquement la notoriété de la marque. Plus de la moitié des spécialistes du marketing utilisant les médias sociaux affirment que cela aide à améliorer les ventes. C’est pourquoi il est important d’intégrer plus largement le marketing des médias sociaux dans votre stratégie de marketing numérique pour en tirer le meilleur parti.

Grâce à des outils de suivi comme Google Analytics, il est facile d’attribuer le trafic Web et le comportement du site à différents canaux marketing. Ces données vous aideront à visualiser comment faire fonctionner ensemble ces différentes tactiques pour atteindre vos objectifs marketing globaux.

Certaines des stratégies de marketing que vous souhaitez intégrer sont les suivantes :

  • Marketing de contenu
  • PPC et affichage publicitaire
  • Publicité par e-mail
  • Marketing des moteurs de recherche
  • Marketing hors ligne

Toutes ces stratégies peuvent fonctionner en combinaison pour nourrir vos prospects et les aider à descendre dans l’entonnoir des ventes.

Alexander Tochilovsky, professeur de design à la Cooper Union School of Art, a déclaré à The Week : « Taille de la police, espacement des lettres, espacement des mots, interligne (espacement interligne), largeur des colonnes, justification jouent tous un rôle clé dans la lisibilité d’un texte. »

 Suivi des analyses et performance

Le suivi analytique est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour développer votre stratégie de marketing sur les réseaux sociaux au fil du temps. Les analyses de suivi vous donnent une image détaillée du type de contenu et des stratégies de promotion qui fonctionnent – ainsi que ceux qui ne le marchent pas – vous permettant de vous ajuster et de vous améliorer.

Dans ce cas, comment pouvez-vous mesurer le succès de vos campagnes ? Alors que 80 % des spécialistes du marketing exploitent des mesures d’engagement (likes et partages) pour évaluer le succès, 56 % basent le succès du marketing des médias sociaux sur le trafic du site Web. Vous voudrez peut-être utiliser une combinaison des deux – les mesures spécifiques sur lesquelles vous vous concentrerez seront relatives à vos objectifs (la sensibilisation pourrait mieux s’aligner sur les mesures sociales, tandis que le trafic de référence est un meilleur indicateur des ventes).

 Bientôt, les médias sociaux deviendront la stratégie marketing la plus importante pour tous les marchés cibles. Que vous soyez sur le point de commencer votre première campagne sur les réseaux ou que vous y soyez depuis des années, vous devrez toujours en apprendre davantage pour améliorer votre stratégie.

Pour vous aider, dans l’écriture, vous pouvez faire appel à une agence comme la nôtre.

Maguy DUBOUSQUET
Maguy DUBOUSQUET
Sur le web, laissez une empreinte profonde. Une accro de l'écriture, une mordue du marketing internet et de la communication. Parce qu'en 20 ans de métier, la communication évolue très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.