Ne l’oubliez pas… Vous n’écrivez pas pour vous-même !

Pourquoi et comment écrire pour les médias sociaux ?
2 juin 2020
Tout voir

Ne l’oubliez pas… Vous n’écrivez pas pour vous-même !

Vous avez écrit un texte que vous estimez tout à fait à la hauteur de ce que vous voulez « vendre ». Vous vous êtes donné pour cela beaucoup de mal. Mais qu’en pense votre lecteur ? Souvenez-vous que si vous avez mis toute votre énergie pour produire cet écrit, lui n’en mettra peut-être pas autant pour vous lire.

En fait, plusieurs situations peuvent se présenter.

De la clarté avant toute chose

« Je serai d’une détermination absolue et je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux critiques, ni aux extrêmes » E. Macron

  • Votre lecteur fait peu d’effort de compréhension, mais votre texte est suffisamment clair pour faire passer le message.
  • Votre lecteur se plonge réellement dans la lecture avec une attention soutenue et cela, ajouté à vos propres efforts de rédaction, donne un résultat bien supérieur à ce que vous attendiez. La personne qui vous lit a finalement dépensé moins d’énergie que ce qu’elle estimait à la vue de votre écrit. Elle vous en sera d’une certaine manière reconnaissante.

Dans ces deux cas, vous pouvez vous féliciter, votre message est passé.

La loi du moindre effort

« L’ignorant (l’arrogant ?) ne plaît qu’à lui-même. » Aristote

Maintenant, imaginons que

  • Votre lecteur ne se donne pas beaucoup de mal pour vous comprendre et que votre niveau d’écriture est faible. Ne vous attendez pas à des miracles ! C’est mathématiquement impossible. Deux moins ne feront jamais un plus.
  • Votre lecteur, qui est sympa, se donne du mal pour lire votre texte. Mais vous ne vous êtes pas trop foulé, estimant qu’aligner des mots suffisait à sa compréhension. Ne cherchez pas, vous avez tout faux. Non seulement la personne qui vous lit n’aura rien saisi, mais de plus, elle vous en voudra d’avoir dû faire un effort de lecture pour un résultat nul.

Dans ces deux cas, vous serez passé à côté de ce que vous espériez lors de la rédaction. Ce sera un flop. Votre document sera considéré comme « mal écrit » et vous serez tenu pour une personne incompétente.

Sans communication pas de relation

« On ne guérit pas les plaies en les léchant avec une langue de bois. » Michel Fillière

Il n’y a pas de miracle dans la communication. Si vous voulez faire passer un message, écrivez bien, voire excellemment. Votre rédaction doit être claire, précise, sans fioritures ni oubli. À chaque instant, demandez-vous si ce que vous couchez sur le papier (ou votre écran d’ordinateur) pose la moindre difficulté de compréhension à votre lecteur. Celui-ci ne se demandera pas combien de temps vous aurez passé à écrire, mais appréciera, en bien ou en mal, ce qu’il aura sous les yeux.

Ce n’est pas toujours facile de prendre le recul nécessaire pour juger de la qualité de son travail. Se faire épauler par des correcteurs-rédacteurs est un moyen efficace et sûr de présenter des courriers, ou autres documents, à forte valeur ajoutée. Nous sommes spécialistes de la reformulation depuis plus de 20 ans. Notre regard professionnel ne peut qu’être positif pour finaliser votre communication.

Nathalie DEBERDT
Nathalie DEBERDT
Correctrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.