Déguster un champagne ou un vin à bonne température, c´est vital

Barthélémy Art Impression 3D
Barthélemy Art
1 février 2018
Tout voir

Déguster un champagne ou un vin à bonne température, c´est vital

Seau à champagne Sofresh

Le printemps arrivant à grands pas, voici un excellent prétexte pour vous parler d’un produit révolutionnaire ! Dès les premières chaleurs, le seau à champagne Sofresh, sans eau ni glaçon, maintient votre boisson pendant 6 heures  sans humidité. Votre champagne est conservé entre 6 et 8 degrés et même par forte chaleur !

Nous avons rencontré Bruno Ernould, gérant de la société PUBLICIM qui commercialise un tout nouveau rafraîchisseur de boisson : le Sofresh. Croyez-nous, ce seau à champagne va transformer radicalement votre façon de maintenir au frais vos bulles préférées ou votre vin. Sans eau ni glaçon ! Retenez bien le nom de ce produit : Sofresh. Innovation, originalité, tradition et écologie…

Pourquoi avoir créé le seau à champagne Sofresh ? Pour faire de l’original avec du traditionnel ?

Ne trouvez-vous pas pénible de quitter vos invités pour aller chercher des morceaux de glace et remplir le seau ? Notre idée était d’en finir avec la corvée glaçons qui fondent trop vite, surtout quand il fait chaud. Aujourd’hui, il y a beaucoup mieux pour rafraîchir son vin ou son champagne sans l’altérer.

Congeler de l’eau pour obtenir des glaçons, tout le monde le fait !

C’est vrai ! Mais qui, au restaurant, n’a pas bu son vin blanc ou rosé trop chaud parce que le serveur a oublié de remettre des glaçons dans le seau à glace ! Ou pire encore, certaines personnes, en été, ajoutent un peu de glace dans leur verre. Or aucun vin digne de ce nom ne saurait accepter un glaçon au cœur opaque d’impuretés qui finit par troubler le breuvage. Et puis il y a ceux qui finissent par mettre leur bouteille dans le congélateur lorsque des amis arrivent à l’improviste, au risque de la faire exploser et surtout de dénaturer le goût.

 Quelques mots sur l’équipe. Qui se cache derrière Sofresh ? 

C’est en visitant les forêts de chênes-liège du Portugal que nous avons eu l’idée de nous intéresser à ce matériau naturel et à ses propriétés isothermes.

Après quelques mois de recherche, nous avons eu l’idée de créer une solution d’emballage eco Friendly. Celui-ci répondrait parfaitement aux contraintes du transport sous température contrôlée. Nous avons alors inventé un emballage recyclable et réutilisable permettant de conserver au frais les marchandises qui se trouvent à l’intérieur pendant plusieurs jours. Une solution de transport révolutionnaire et écologique !

Parlez-nous de la fabrication de vos produits ! C’est français, me semble-t-il ?

Notre seau à champagne est fabriqué à Lavardac, près de Bordeaux, par la société HPK-lièges. Cette entreprise, dirigée par Madame Agnès de Montbrun est spécialisée dans la fabrication de nombreux objets en liège. Les gens qui y travaillent se sont montrés très enthousiastes et nous ont apporté leur soutien pour le développement de nos produits.

Voici la petite histoire de la société HPK-lièges

La société des lièges des Hamandas et de la Petite Kabylie (HPK) a vu le jour en 1856, en Algérie. Et c’est en 1962 qu’elle s’installera à Lavardac, dans le Sud-ouest. Rachetée en 2000 par Anorim, leader portugais mondial du bouchon de liège, Madame Agnès de Montbrun la reprend en 2004 pour éviter une totale délocalisation au Portugal. Elle gère 32 salariés. La marque est synonyme de très grande qualité et représente 35% de la production mondiale de liège. Ce matériau est particulièrement adapté pour l’isolation en milieu humide. Le liège est l’isolant le plus naturel et le plus noble existant. Ces matériaux équipent, entre autres, les tuyères de la fusée Ariane de protections thermiques.

Quelle est la philosophie, l’esprit Sofresh ?

C’est simple, SOFRESH veut repenser l’art de déguster du champagne ou un bon vin frais. SOFRESH veut repenser l’art de recevoir.

Une petite indiscrétion, quel est votre péché mignon ? J’entends par là, quel type de vin fait chanter vos papilles 

En dehors du champagne, j’apprécie les rosés de Provence et du sud de la vallée du Rhône, dont le Tavel, à l’apéritif avec la tapenade et le saucisson ou les rosés du Roussillon pour des mets plus relevés.

Je vois que vous êtes un fin gourmet.

Dites-moi ce que l’on ne vous fera jamais avaler ? Un vin ou un champagne servit à mauvaise température, j’imagine ! (Rire)

En effet ! Je vais même vous donner quelques recommandations.

  • Un champagne ou autre effervescent rosé doit être bu très frais (7-8°C) et je ne saurais trop vous recommander de le conserver dans le seau à champagne SOFREH spécialement étudié pour cet usage.
  • Un rosé dit de pressurage direct, léger, pâle, peu structuré, devrait être bu à 10°C.
  • Les grands champagnes rosés et les rosés plus structurés et plus intenses nécessiteront un service à 11-12°C, là également le SOFRESH vous permettra une dégustation optimale. Car le vin une fois servi dans un verre gagnera rapidement quelques degrés.
  • Enfin, les rosés très aromatiques, généreux en bouche et parfaits pour accompagner un bon repas devront être dégustés moins frais, à 13-14°C. Comme certains vins blancs finalement.

Allez, une dernière confidence pour la route… Quels sont vos autres projets ?

Nous voulons être une société innovante, nous investissons en R&D pour continuer à améliorer les performances de notre produit. Comme vous avez pu le lire dans la presse Elon Musk, le charismatique patron de Tesla et Space X, a envoyé sa voiture (roadster) dans l’espace. Nous espérons qu’un jour prochain il pourra vraiment se poser sur Mars et déguster une bouteille de champagne bien fraîche grâce à notre SOFRESH. Chaque kilo envoyé dans l’espace coûte très cher. Notre SOFRESH est léger et très performant.

Et si vous voulez commander le Sofresh, voici le site : https://bibfresh.fr

Sans oublier leur Facebook

Merci beaucoup, Bruno Ernould, d’avoir répondu à nos questions.

Maguy Dubousquet journaliste web

Maguy DUBOUSQUET
Maguy DUBOUSQUET
Sur le web, laissez une empreinte profonde. Une accro de l'écriture, une mordue du marketing internet et de la communication. Parce qu'en 20 ans de métier, la communication évolue très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *